https://u-news.univ-nantes.fr/medias/photo/paysages-glaciaires-0_1662629985896-png
  • Le 08 septembre 2022
    false false

La surface de Mars recèle de multiples preuves de la présence d'eau il y a des milliards d'années. Cependant, alors que l'on s'attend à ce que la glace ait occupé l'hémisphère sud de la planète, on n’en retrouve pas la trace dans les enregistrements géologiques de surface. Une nouvelle étude, menée par Anna Grau Galofre du Laboratoire de planétologie et géosciences (LPG, CNRS - Nantes Université - Le Mans Université - Université d'Angers), montre que les couches de glace sur Mars se sont probablement déplacées et érodées à des vitesses extrêmement lentes, même lorsque de l'eau s'était accumulée sous la glace.


Paysages glaciaires de l'île Axel Heiberg (archipel arctique canadien) montrant des paysages glaciaires typiques (glaciers) et atypiques (canaux sous-glaciaires, en bas à droite) © A. Grau Galofre