https://u-news.univ-nantes.fr/medias/photo/visuel-generique-actu-conf_1666883246622-png
  • Le 08 novembre 2022 de 17:00 à 18:30
    Campus Lombarderie
    Amphi de l'IMN. Ouvert aux personnels et étudiants de la Faculté des sciences et des techniques.
    false false

Le Centre François Viète organise avec l'Institut des Matériaux Jean Rouxel un séminaire commun, le mardi 8 novembre 2022, intitulé "Guyton de Morveau : chimiste, manufacturier et révolutionnaire". Il sera donné par Ronei Clecio Mocellin de l'université fédérale du Parana (Brésil).

Guyton de Morveau : chimiste, manufacturier et révolutionnaire

Par Ronei Clecio Mocellin de l'université fédérale du Parana (Brésil)

Mardi 8 novembre 2022, 17h-18h30, Amphi de l'IMN


Guyton de Morveau (1737-1816) est surtout connu pour sa participation avec Lavoisier et ses collaborateurs à l’entreprise de réforme de la nomenclature chimique. L’origine de ce partenariat est généralement décrite par les historiens de la chimie comme le résultat de sa « conversion » à la nouvelle théorie de l’oxygène de Lavoisier. Pourtant, si pour l’historiographie traditionnelle de la chimie Guyton est un personnage de second rang dans le renouveau théorique de la chimie, pour ses contemporains il fut le principal promoteur d’une « république des chimistes » dans les années 1780. Guyton participe aussi activement à la réorganisation de la recherche et de l’enseignement scientifique de la France républicaine en tant que professeur (1794-1811) et directeur (1798-1804) de l’École polytechnique. Pourquoi cette différence de perception sur la trajectoire scientifique, industrielle et culturelle de Guyton ? Notre hypothèse est que les interprétations épistémologiques et historiques traditionnelles se concentrent largement sur les aspects théoriques de la chimie, laissant de côté les aspects expérimentaux et industriels dans la production de matériaux. En effet, nous verrons pourquoi Guyton jouissait d’une très grande réputation internationale, qui se fondait sur l’ampleur de ses travaux en chimie et de son activité d’encyclopédiste et de professeur, ainsi que sur ses activités en tant que manufacturier dans la production innovante de divers matériaux (verres, nitre, soude, blanc de zinc, liants hydrauliques).