https://u-news.univ-nantes.fr/medias/photo/drapeau-ukraine_1646234753436-jpeg
  • Le 02 mars 2022
    false false

L'équipe de direction s'est adressée à l'ensemble des étudiants et des personnels de Nantes Université, mercredi 2 mars 2022.

Chères et chers collègues,
Chères étudiantes et chers étudiants,

Nous sommes toutes et tous profondément choqués par la guerre qui a été déclarée à l'Ukraine et qui a conduit aux graves événements en cours depuis la semaine dernière sur le territoire ukrainien. C’est pourquoi nous tenons à réaffirmer le soutien de Nantes Université aux étudiants et universitaires ukrainiens et plus largement à l’ensemble du peuple ukrainien. Nous ne pouvons nous résoudre à voir ainsi bafouées les normes du droit international et les valeurs humanistes qui constituent les fondements mêmes de nos démocraties. Pour toutes ces raisons, Nantes Université se mobilise :
 
  • Notre priorité a été d'apporter notre soutien et d’accompagner les 11 étudiants ukrainiens présents dans notre établissement ainsi qu’un étudiant en mobilité en Russie.
  • Nous contactons également les 56 étudiants russes présents à Nantes et nous tenons à les rassurer. France Université a dénoncé hier les fausses informations diffusées par certains médias russes. Nous nous faisons le relais de cette prise de position : aucune université française n’a pris, ou envisagé de prendre, des mesures discriminatoires ou d’exclusion à leur encontre. Ils sont et seront toujours les bienvenus dans nos universités, conformément à la tradition multiséculaire d’accueil des étudiants en mobilité en France.
  • Nous déclarons notre établissement « université d’accueil » dans le cadre du programme d’urgence PAUSE mobilisé de manière exceptionnelle pour accueillir les universitaires ukrainiens.
  • Conformément aux directives qui nous ont été adressées par l’État dans une circulaire, nous demandons aux personnels de Nantes Université d'annuler tout déplacement vers la Russie et Biélorussie. Toute nouvelle coopération bilatérale avec la Russie est également suspendue.
  • Nous saluons l’appel du collectif de 664 chercheurs et journalistes scientifiques russes qui ont eu le courage de dénoncer l’entière responsabilité de la Russie dans le déclenchement du conflit dans une lettre ouverte publiée par « Le Monde » le 25 février.
  • Dans les jours qui viennent, nous nous ferons le relais des initiatives de solidarité qui se manifestent déjà en grand nombre.


Nous vous tiendrons informés des éventuelles autres mesures ou décisions qui viendraient impacter le fonctionnement de notre établissement.
Restons unis et solidaires.

Sentiments dévoués,

L’équipe de direction de Nantes Université