https://u-news.univ-nantes.fr/medias/photo/tesmerac-subatch-triskem_1626955332476-jpg
  • Le 22 juillet 2021
    false false

Le laboratoire commun (LabCom) TESMARAC, co-géré par le laboratoire Subatech (CNRS, Université de Nantes et IMT Atlantique), la société TRISKEM INTERNATIONAL et renforcé par un partenariat avec l'équipe ModES du CEISAM (CNRS, Université de Nantes), reçoit le soutien de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR). Une décision qui s'inscrit dans le cadre du plan "France Relance".

tesmerac triskem subatech anr.png
Le LabCom TESMERAC permet à ces différents partenaires de conjuguer leurs connaissances de pointes et leurs compétences pour répondre à des problématiques concrètes de recherche et développement et d'innovation industrielle. Plus spécifiquement, TESMERAC répond aux intérêts exprimés par les différentes filières du nucléaire et les autorités de sûreté sur l'usage des résines spécifiques développées pour la séparation des éléments/radioisotopes.
 

Cette synergie permettra de "répondre à ces besoins au travers du développement de nouvelles résines et nouveaux supports spécifiques ainsi que la recherche et le développement de nouvelles méthodes de séparation/préconcentration avec des supports existants pour la séparation et l’analyse des radioisotopes qualifiés « DTM » (« Difficult To Measure ») à l’échelle de traces, dans des milieux complexes."

C'est avec plaisir que le laboratoire Subatech accueille son premier laboratoire commun, TESMARAC, avec la société rennaise TRISKEM INERNATIONAL et cela avec le soutien de l'ANR. TESMARAC permettra la valorisation de recherches menées au sein de Subatech depuis des nombreuses années, notamment au sein de l'équipe radiochimie dont une partie des acticités sont axées sur la problématique de la gestion et du recyclage des déchets nucléaires et des radionucléides dans l’environnement. Je tiens à signaler la pertinence et la vision de ce projet conçu avec intelligence par les équipes de Subatech et TRISKEM sous la direction de Gilles MONTAVON et Steffen HAPPEL. Je suis convaincu de la longue vie et du grand succès de TESMARAC dans les années à venir.

— Gines Martinez, directeur de Subatech (UMR 6457 du CNRS, IMT Atlantique, Université de Nantes)